Moulin à prières ou  » Mano korlo »

Dimensions : 27/6 cm

Le moulin à prières est un objet cultuel d’importance capitale au sein des pays de tradition bouddhiste. Le « mani korlo » tel qu’il est nommé au Tibet a une conception simple dont les vertus sont nombreuses…

Un Mani korlo traditionnel est composé de seulement quelques éléments, un cylindre et son axe de rotation et des écritures sacrées que l’on appelle Mantra.

On peut trouver dans ces moulins à prières des centaines de prières enroulées inscrites sur des feuilles de papier minces. Ainsi, lorsqu’on tourne le moulin à prières, on diffuse ces bénédictions à travers les airs, l’eau, la nature pour transformer les karmas négatifs en mérite et disperser le bien pour tous les autres (pouvoir de compassion) dans tout l’univers.

L’action puissante du moulin à prières se vérifie dans la croyance populaire autour de cet objet qui porte la même valeur spirituelle que les récits de mantra récités ou prières se répandant dans les airs avec une portée plus efficace.

Il existe de nombreux types de moulins à prières, mais on recense deux catégories principales :

  • les moulins à prières de grande envergure fixé dans un pan de mur, dans un muret de temple disposé en plusieurs longues séries et tournant les uns à la suite des autres ;…
  • la seconde est le moulin à prière portatif, utilisable chez soi comme partout ailleurs.

Un avantage considérable de ce moulin à prières est qu’il permet à tous de bénéficier du pouvoir des mantras sans devoir lire ces formules magiques, même en étant un analphabète. Cette roue de la prière traduit en manifestation physique l’approche de la parole de Bouddha et fait tourner la roue du Dharma, l’enseignement qui conduit vers l’Eveil.

« Revenir à liste des pierres